IBM 92P0

C'est encore non. Lors du vote de la loi de finances 2011 au Sénat, l'amendement de Philippe Marini visant à étendre la redevance IBM 7057 TV aux PC mais aussi aux tablettes tactiles recevant la télévision a été retiré des débats faute de soutien du 08B8178 gouvernement.


Le sénateur UMP, rapporteur général de la Commission des finances,IBM 08K8179 tente d'élargir l'assiette de cet impôt depuis 2007. « Il faut tenir compte de l'évolution des modes de consommation des médias, en fonction de la technologie. Aujourd'hui, on ne regarde plus seulement les programmes sur un poste de télévision traditionnel. 08K8181 Ordinateurs et autres tablettes qui reçoivent la télévision doivent aussi être taxés. », 08K8182 explique-t-il.


Mais depuis 2007, le gouvernement,IBM conscient des effets désastreux sur l'opinion d'un tel élargissement, rejette cette idée. Cet été le ministère de l'économie avait déjà écarté cette proposition malgré un gain 08K8184 estimé entre14 et 25 millions d'euros par an.


Et les choses n'ont pas changé aujourd'hui. IBM 08K8185 Pour François Baroin, ministre du Budget, « l'extension à tous les supports ne me semble pas plus souhaitable : c'est une notion incertaine et évolutive ».08K8186En fidèle soldat de l'UMP, Philippe Marini n'a pas cherché l'affrontement : « Les conditions, ce soir, ne sont pas encore remplies. IBM Par amitié pour le ministre qui fait un travail difficile et par solidarité avec le gouvernement, je retire l'amendement », 92P0996 selon des propos rapportés par nos confrères de PC Inpact.


PC et tablettes sont donc une nouvelle fois écartés de la redevance, jusqu'au prochain assaut du sénateur Marini ?IBM Il n'est cependant pas exclu qu'un tel changement reçoive l'aval du gouvernement.En juillet, le ministère de l'économie ne contestait en effet pas sa légitimité,08K8194 indiquant seulement qu'une telle disposition était encore prématurée.


On sait qu'ils existent,92P1010 on en voit de temps à autre, mais les écrans flexibles se font toujours attendre. Peut-être plus pour longtemps...Un article de PCWorld explique que des écrans flexibles pour livres électroniques devraient être disponibles à partir de l'année prochaine grâce à la collaboration IBM 11 entre AU Optronics (l'un des principaux fabricants d'écrans LCD) et l'Institut de recherche en technologie industrielle de Taïwan (ITRI).IBM 92P1 Ce dernier a élaboré un processus de fabrication à l'échelle industrielle et accordé une licence à AU Optronics qui est en train d'adapter l'une de ses usines.92P1060


L'avantage du procédé est qu'il peut être mis en oeuvre avec les outils de production actuels et ne nécessite pas des milliards de dollars d'investissements. 92P1062 Les écrans sont extrêmement fins (30 microns) et toute la difficulté a consisté à trouver IBM 927 le moyen de ne pas les endommager durant la fabrication.


Le premier projet de l'alliance entre AU Optronics et ITRI vise à produire des écrans flexibles monochromes pour des livres électroniques destinés aux écoles. 92P1070 Le second objectif est d'adapter la technologie aux écrans couleurs AMOLED et d'introduire la fonction tactile. IBM 071 L'ITRI a indiqué avoir déjà mis au point des écrans flexibles AMOLED ainsi qu'un film tactile pour des écrans 10 pouces et inférieurs.M 92P1074 Une firme taiwanaise aurait déjà acquis une licence de faation.


Aucune date n'a été donnée pour l'instruction d'écran AMOLED flexibles tactile que l'on pourrait retrouver dans terminaux mobiles, IM 92P1075 des vêtements intelligents ou des journaux électroniques. (Eureka Presse)IBM 92P7 La première session de la commission Start-Up du Cloud et du SaaS, organisée par Eurocloud, nous a permis de mieux faire connaissance avec We Are Cloud, IBM 92P8 jeune pousse -venue tout droit de Montpellier- qui édite Bime, une solution de Business Intelligence (BI) en mode SaaS. IBMP1089 “Données en entrée, lumière en sortie”, tel est le leitmotiv de cette société, qui permet à la fois d’analyser ses données, IBMP1090 de créer et manipuler des tableaux de bords très poussés, interactifs, et éventuellement de les partager, en toute sécurité, vers l’extérieur.


La concurrence ? Des géants tels Cognos/IBM,IP1091 Microsoft, SAP/Business Object, Oracle/Hyperion ou EMC/GreenPlum, qui proposent des offres historiques en mode logiciel classique, ou sous forme d’appliances. ;Aujourd'hui, il y a de réels besoins dans les entreprises, parfois avec des sites très dispersés,IBM 1101 ou confrontées à la problématique de mobilité. Ces entreprises doivent trouver des solutions pour accéder à leurs données en tenant compte de ces contraintes.IBM 9P5002 Autant de raisons qui font que la BI en mode SaaS mérite d'être regardées de près; a expliqué Emmanuelle Olivié-Paul, co-Directrice de Markess Internationnal en France,IBM ASM8192 lors de son intervention à cet atelier, en tant que marraine de Bime. Bime doit aussi se mesurer à d’autres jeunes pousses Batur portable Lenovo qui tentent aussi le mode hébergé, comme Gooddata ou Birst,IBM AP1064 ou à d'autres nouveaux acteurs, comme Spotfire, Jaspet ou Qlicktech .


Bien entendu,IBM FRU 083 Bime veut aussi convaincre les incondiels des tableurs excel de passer à leur solution simple d’utilisation, pour traiter leurs données. “Ancienne comptable, j’ai voulu justement créer cette solution car je ne trouvais aucun outil intuitif pour répondre à mes besoins” explique Rachel Delacour, IBM FRU 08195 co-fondatrice de We are Cloud, avec Nicolas Raspal.


Atouts principaux : sa facilité d'utilisation, IBM FK8214 tout est intuitif et disponible, en direct, depuis un navigateur internet. Les tableaux de bord sont faciles à construire, et peuvent être embués n’importe où. la solution propose plusieurs connecteurs : SGBD, Tableurs, Moteur OLAP, Salesforce,IB92P0999 Google Analytics... Comme l'a dit Steve Dine, consultant, sur le canal beyeNetwork, ;les forces de Bime sont sa faible barrière à l'entrée,IB000 ses visualisations avancées, son mécanisme de cache multitenant, son interface 2.0, ses fonctionnalités de collaboration et son faible coût;.


Par définition, puisqu’elle est en mode SaaS,001 Bime est vendue sous forme d’un service avec un abent sans engagement de durée. Le prix dépend du nombre d’utilisateurs. Sa force ? “Parce que nous sommes partis d’une feuille blanche, nous avons pu bâtir une solution véritablement conçue pour le mode SaaS” analyse Rachel Delacour.IB1003 Les autres géants travaillent tous à une solution en mode SaaS, mais doivent transformer leur existant,IBM 92P1005tâche plus difficile à atteindre. Bime cpte déjà 1000 cliee sortir une version 2 dans les 6 prochains mois.


Qu’ qui fait vraiment la différence ?2P1009 Comment les entreprises abordent l’arrivée de la BI en mode SaaS ? Réponses en image, avec ce pitch elevator réalisé avec Rachel Delacour, ci dessous.


Et si vous voulez en savoir plus,IBM 92P0 vous pourrez retrouver toute la présentation sur notre channel youtube. En eusivité, vous y retrouverez l’introduction faite par Emmanuelle Olivié-Paul de Markess International, et toute la session de questions/réponses au sujet de Bime. IBM 1119 Vous pouvez également retrouver les slides de la présentation, à cette adresse.

[PR]
# by shumingg | 2010-12-01 17:07